RETOUR
PROJET 34 : topos-architecture

PARC TERTIAIRE « ASTURIA » – GROUPE LAMOTTE – SAINT-HERBLAIN (44)

PARC TERTIAIRE « ASTURIA » – GROUPE LAMOTTE – SAINT-HERBLAIN (44)

Le plan masse
Le plan masse du projet reprend le parti suggéré par l’Urbaniste du Parc, notamment en constituant un front bâti en R+2, le long de la rue Edith Piaf. Le programme est réparti en 3 bâtiments d’environ 2.400 m2 SHON chacun.
L’accès aux bureaux s’effectue par l’espace central situé entre les bâtiments, et par les halls d’accueil des bâtiments A et B, qui sont traversants.
Le stationnement sur la parcelle est implanté majoritairement en sous-sol, dans un parking enterré commun, rassemblant les emprises des bâtiments. L’impact visuel des voitures en surface a fait l’objet d’un traitement paysager soigné (murets + végétaux).
Un cheminement piétonnier, passant à travers l’espace central, entre les arbres existants conservés, a été aménagé. Des retraits plantés ont été préservés pour végétaliser largement ce passage, qui a fait l’objet d’un traitement paysager particulier ; l’idée consistant à prolonger l’environnement vert au cœur de l’ilôt.

L’architecture
L’architecture développe, conformément aux orientations urbaines, des volumes francs, tenant compte de l’échelle du site (co-visibilité du Zénith, par exemple). Elle s’appuie simplement sur des matériaux pérennes et naturels : un socle en béton matricé, lasuré au RDC, et un bardage de zinc au R+1 et R+2. Une diversité de traitement de surface du zinc (quartz et naturel) apporte une vibration sensible dans les couleurs et les reflets. La grande longueur de la façade est animée par un jeu de percements (avec cadres saillants, intégrant une protection solaire) de dimensions variées, implantés irrégulièrement. Ces principes peuvent être ponctuellement détournés en fonction du contexte. Notamment, les socles sont plus largement vitrés en pignon, en fonction des perspectives de découverte du projet (sur le rond-point, par exemple). Les entrées des bâtiments sont marquées par des châssis de proportion verticale d’une double hauteur, ouvrant sur le vide de l’escalier.
Les immeubles sont conçus pour être divisés en petites et moyennes surfaces (à partir de 120 m2 environ), susceptibles d’être vendues « à la découpe ». Les plateaux correspondent, dans leurs dimensions et dans leurs prestations, aux standards de l’immobilier tertiaire actuel.

Lieu : ZAC Ar Mor à Saint-Herblain (44) / Surface : 7.320 m2 / Maître d’ouvrage : Groupe Lamotte / Architecte : Topos Architecture / Ingénierie : Topos Eco-Energie, GestionBat / Entreprises : Blanloeil (terrassements généraux), Legendre Loire (gros oeuvre), Goni (ravalement, peinture), Ateliers David (charpente métallique, serrurerie), Ouest Charpente (charpente bois), Seo Atlantique (étanchéité), Claude (bardage zinc), Alti Lift (portail automatique, ascenseurs), Leblanc (menuiseries extérieures, stores), Jugeur (cloisons), Langlois Sobreti (faux plafonds), Breheret (menuiseries bois), Sols Confort (carrelage, faïence, sols souples), Spie Ouest (électricité courant faible), Jouan (chauffage, VMC, plomberie), Bonnet (espaces verts), SDEL (photovoltaïque) / Début des travaux : janvier 2010 / Fin des travaux : octobre 2012 / Coût : 6.375.000 € H.T.