RETOUR
LABORATOIRES « IRT CAMPUS – BIO-OUEST «  : topos-architecture

LABORATOIRES « IRT CAMPUS – BIO-OUEST » – NANTES MÉTROPOLE AMÉNAGEMENT – NANTES (44) – CONCOURS 16/12/2011
 

 












LABORATOIRES « IRT CAMPUS -BIO-OUEST » – NANTES MÉTROPOLE AMÉNAGEMENT – NANTES (44) – CONCOURS 16/12/2011

Il s’agit d’un concours organisé par Nantes Aménagement pour la réalisation de laboratoires, baptisé « Bio-ouest-IRT Campus) sur l’île de Nantes. Il s’agit d’un équipement de 6700 m2 destiné à accueillir les jeunes entreprises du secteur des bio-technologies et les chercheurs de l’université.

2 UTILISATEURS = 2 BÂTIMENTS
Notre projet est une réponse architecturale à une organisation fonctionnelle complexe. Le contexte nous a amené à une conception simple, selon le principe d’autonomie des parties :
BIO-OUEST = Pépinière et Hôtel d’entreprises = 1 bâtiment
IRT CAMPUS = Recherche académique = 1 bâtiment

Ces deux parties sont superposées, les parties communes sont implantées au RDC, largement ouvertes sur la cour de services située à l’arrière. Nous avons pris le parti de disposer la recherche académique dans les niveaux bas pour une plus grande commodité d’usage, de communication et de mutualisation, dans la perspective de la construction du futur IRT 2 en mitoyenneté.
Néanmoins, nous avons porté un soin particulier à la communication entre les équipes, qui reste un enjeu fondamental de l’équipement, afin de mettre en relation synergique les chercheurs entre eux. L’atrium, baigné de lumière naturelle, au cœur du projet assurera cette fonction de mise en relation, tout en diffusant à l’extérieur une image valorisante et dynamisante du secteur des Bio-technologies à Nantes.
Nous avons choisi d’implanter un atrium à l’interface entre les deux IRT (IRT CAMPUS et IRT BIO) pour répondre à une préoccupation d’accueil et de communication entre les usagers, mais également dans une logique urbaine, afin de dégager une transparence, éclairée zénithalement, vers le cœur d’ilôt, et à ce titre, éviter l’effet de barrière (> 100m) préjudiciable à la perception ouverte du quartier.
Notre état d’esprit est d’affirmer une architecture douce, sans geste architectural spectaculaire, dans l’intention de façonner, avec sobriété et générosité, l’urbanité forte qui convient au visage futur du Boulevard Benoni Goullin.

SHON : 6760 m2 – 13 000 k€ HT
TOPOS ARCHITECTURE – TOPOS ECO-ÉNERGIE – SNC LAVALLIN – BURGEAP – HERNOT ACOUSTIQUE – ZEPHYR PAYSAGES