RETOUR
IMMEUBLE DE BUREAUX – NANTES : topos-architecture

IMMEUBLE DE BUREAUX – NANTES METROPOLE / GROUPE LAMOTTE – MALAKOFF ILOT D – CONCOURS LAURÉAT 24/03/11





IMMEUBLE DE BUREAUX – NANTES METROPOLE / GROUPE LAMOTTE – MALAKOFF ILOT D – CONCOURS LAURÉAT 24/03/11

Ce projet consiste à construire un immeuble de 5000 m2 de bureaux adapté au contexte de rénovation urbaine du « GPV Le nouveau Malakoff » et à la problématique particulière de la mixité dans ce quartier de Nantes.
• La première idée consiste à ouvrir le bâtiment sur le quartier de façon à ce que la vie de l’immeuble se répercute sur l’environnement alentour. Cela se traduit par l’ouverture identifiée des halls d’entrée côté sud, directement visibles depuis les espaces publics, pour favoriser une pratique du quartier par les utilisateurs des bureaux. Le bâtiment B (Nord) possèdera donc un hall traversant donnant sur le jardin privé A chaque étage de ce bâtiment les paliers seront éclairés naturellement et ouvriront également sur le quartier. A partir du R+2 une vue sur la Loire est envisageable.
• La typologie des immeubles sera très simple de façon à concentrer les investissements dans une image qualitative juste. Les bureaux, – des plateaux efficaces (plombant avec les stationnements), tramés (135), profonds (16,00m), flexibles – , sont conçus au standard de l’immobilier tertiaire actuel. Il s’agit bien d’un outil de travail contemporain offrant toutes les possibilités nécessaires aux besoins des entreprises. Des points durs (circulations verticales, sanitaires) concentrés autour des paliers autoriseront une grande divisibilité des plateaux pour offrir des cellules variées. Les plateaux des étages courants ont une surface de 550 m2 SHON environ. A partir du R+5, des terrasses ouvertes sur le sud et sur la Loire permettront de valoriser des espaces singuliers (Bureaux de Direction, Salle de réunions,…) de façon à faciliter la commercialisation de l’immeuble.
• Le matériau de façade (type modénature de briques gris clair et verre) évoquera une image contemporaine, pérenne et calme,
• Un soin particulier sera apporté au traitement des RDC, notamment en laissant de grandes surfaces vitrées et en traitant particulièrement la limite du jardin privatif (un muret surmonté d’une grille). Ce jardin, en pleine terre, offrira, autour d’un point de convergence central, un cadre de travail particulièrement agréable.
• La compacité du bâtiment, la bonne orientation des façades, la qualité de l’enveloppe (béton + isolation par l’extérieur + vitrage performant + protection solaire), la pertinence des systèmes techniques, permettent d’atteindre une très bonne performance énergétique, confirmant le niveau BBC.

SHON : 3584 m2 
TOPOS ARCHITECTURE – ECODIAG