RETOUR
SERVICES DÉPARTEMENTAUX-ANCENIS : topos-architecture

SERVICES DÉPARTEMENTAUX – CONSEIL GÉNÉRAL DE LOIRE-ATLANTIQUE – ANCENIS (44) – CONCOURS – 21/05/2008











SERVICES DÉPARTEMENTAUX – CONSEIL GÉNÉRAL DE LOIRE-ATLANTIQUE – ANCENIS (44) – CONCOURS – 21/05/2008

Il s’agit d’un concours d’architecture lancé par le Conseil Général de Loire-Atlantique, pour construire un bâtiment de bureaux pour les Services Départementaux du Nord du Département. La particularité de ce projet réside dans son insertion dans un site extraordinaire : la cour du Château d’Ancenis.

• Il s’agit d’un projet exprimant le dialogue entre patrimoine et modernité.
• Le projet consiste à construire un volume franc, unitaire, simple, s’inspirant d’un corps de bâtiment traditionnel, avec une toiture à deux pentes en ardoise. Ce volume est construit comme une serre contemporaine, performante énergétiquement, protégée par une délicate ossature en béton soigneusement finie (gommage).
• Nous avons été guidés par la retenue nécessaire en face de l’architecture remarquable du château. Nous nous sommes également méfiés d’une image tertiaire trop prononcée dans ce cadre exceptionnel, dont la vocation et l’usage pourraient évoluer au fil du temps.
• Le programme s’insère dans le site sans en modifier la topographie générale. Un socle de pierre de schiste ardoisier reprend la différence de niveaux. Le volume frôle le rempart au Nord sans néanmoins le toucher, et veille à dégager l’espace à proximité de la courtine, à l’Est.
• Le concept énergétique est indissociable du projet architectural. Nous l’avons établi en tenant compte de trois grandes spécificités du projet :
. L’usage de type tertiaire, caractérisé par une occupation intermittente (jour/nuit) et des apports internes conséquents,
. La possibilité d’exploiter l’orientation Sud du projet,
. L’exigence du niveau de consommation en énergie primaire du label BBC.
• En regard de ces exigences, nous nous sommes attachés à concevoir :
. Un bâtiment qui puisse assez vite s’adapter aux contraintes thermiques (inertie mesurée, principe de chauffage réactif, régulation adaptée…), avec une enveloppe performante minimisant les besoins,
. Un bâtiment qui « traque » le recours à l’électricité « carbonée », très défavorable dans l’obtention d’un label « BBC », (éclairage naturel maximum, équipements performants, mode de chauffage gaz ou au bois),
. Un bâtiment qui exploite passivement l’énergie du soleil l’hiver, et s’en protège rigoureusement l’été (vitrages performants, passerelle-casquette, portiques-persiennes, stores-velum…),
. Un bâtiment qui exploite la pente du versant Sud de la toiture en offrant la possibilité de mettre en œuvre des panneaux solaires photovoltaïques de façon à compenser le bilan en énergie primaire et en C02 du projet (électricité non-carbonée).

SHON : 1560 m2  – 2 252 k€ HT
TOPOS ARCHITECTURE – TOPOS ECO-ÉNERGIE – ECB – AREA – PLBI